Publié le :

L’agriculture urbaine : quels modèles pour demain ?

#Open Innovation

Productive, ludique, professionnelle, associative, high-tech, low-tech, outdoor, indoor …. Si l’agriculture urbaine se conjugue au pluriel, elle interroge à travers ses 1001 visages notre lien à la nature. Devenue en quelques années un incontournable des nouveaux programmes immobiliers tertiaires ou résidentiels, elle constitue une réponse tangible à l’appétence des citadins pour la végétalisation des villes et l’urgence d’intégration des services écosystémiques en centre urbain.

Les expérimentations se multiplient et appellent des retours d’expérience pour tenter de trouver les réponses aux défis qu’elle pose. Déploiement des trames vertes urbaines,  amélioration du cadre de vie, développement des circuits courts de qualité : quel est l’impact réel des initiatives agricoles dans nos villes aujourd’hui et quels sont les leviers d’innovation pour passer à une autre échelle demain ?

Intitulé  « L’Agriculture urbaine : quels modèle pour demain ? », ce 5 ème atelier thématique a été l’occasion d’un partage d’expérience et d’une prise de recul sur le sujet.  25 représentants des partenaires fondateurs des 3 plateformes d’innovation Immobilier de Demain, Économie Circulaire et Smartfood de Paris&Co se sont réunis dans les locaux du siège de Nexity, le mercredi 27 juin dernier. La visite de la toiture potagère du siège aménagée par Sous les Fraises ainsi que les témoignages croisés des grands groupes et des startups ont permis d’ébaucher quelques éléments de réponse en s’appuyant sur des illustrations opérationnelles testant plusieurs modèles :

Intégration du végétal, bien-être des occupants et optimisation des espaces partagés 

Marie Verrot - Chef de projet Développement Durable Nexity - et Renaud Bekliz - Directeur du Développement Sous les Fraises - ont partagé leurs retours d’expérience sur l’exploitation des espaces potagers en milieu tertiaire. Contribution nette à la biodiversité urbaine, bien-être au travail, vocation pédagogique et ludique : leur intervention a permis de montrer comment ces aménagements urbains d’un nouveau genre accompagnent les nouveaux modes de vie des citadins.

Distribution en circuits courts et commercialisation grand public

A travers l’exemple d’une exploitation maraîchère en aéroponie sur un parking d’hypermarché de région parisienne, Pierre Blanc - Group Innovation Department Head of Innovation Ecosystems Carrefour - et Pascal Hardy - Président fondateur Agripolis - ont mis en exergue les principaux enjeux liés à la professionnalisation de l’agriculture urbaine, à la structuration des filières locales mais aussi à la conduite du changement dans les habitudes alimentaires pour répondre aux défis de l’approvisionnement et de la saisonnalité.

Pérennité des modèles économiques, agriculture urbaine et entrepreneuriat

Michel Desportes - Fondateur d’Aéromates -  s’est concentré sur les enjeux économiques des solutions agricoles « outdoor » et « indoor » pour aborder l’enjeu de la scalabilité des modèles économiques testés et du passage à un niveau de production industrielle pas toujours compatible avec le défi de végétalisation des espaces urbains.  

 

Réunissant dans un format de rencontre ouvert les acteurs clefs de l’écosystème : startups, grands groupes, experts et institutionnels, ces ateliers ont vocation à faciliter les interactions entre « entrepreneurs » et « intrapreneurs » de la ville durable autour d’un enjeu métier stratégique. Ils permettent le partage de retours d’expérience et de leviers d’innovation à actionner pour favoriser l’émergence d’expérimentations durables.

 

Rendez-vous à la rentrée pour le 6ème atelier partenaires !

Partager sur :

Lire aussi #Open Innovation