Enerpro

En bref

Valorisez vos déchets organiques en énergie avec Enerpro Biogaz !

En quoi consiste votre innovation ?

Le processus naturel de méthanisation est connu, il s’agit de produire de l’énergie renouvelable et du fertilisant naturel à partir de matières organiques. Alors que ce processus s’est développé sous un modèle centralisé, sous forme de gros projets, Enerpro Biogaz propose des systèmes modulaires et préfabriqués de plus petite capacité, afin de valoriser les effluents (fumier, lisier, lactosérum, etc.) à l’échelle de l’exploitation. Ce concept s’inscrit dans une économie circulaire et locale !

 

Pourquoi avoir postulé au programme Économie Circulaire de Paris&Co ?

Plusieurs raisons nous ont motivé à postuler au programme d’incubation Économie Circulaire :

  • Bénéficier de l’accompagnement de Paris&Co pour accélérer notre développement
  • Intégrer le grand réseau de partenaires de Paris&Co et envisager des collaborations
  • Évoluer dans un environnement stimulant, à la rencontre d’autres startups.

 

Comment le projet a-t-il évolué ?

En 2016, nous avons mis en place les premiers démonstrateurs, par la construction des petites unités de méthanisation dans des exploitations agricoles. En 2017, nous avons suivi et amélioré nos systèmes grâce aux retours d’expériences de nos utilisateurs. Nous proposons aujourd’hui une gamme modulaire de micro-méthaniseur aux exploitants agricoles.

 

Quelles sont les perspectives ?

En 2018, il s’agit de décrocher nos premiers contrats et de concrétiser une première vente significative. Nous avons étudié beaucoup de projets et nous espérons accélérer notre développement commercial dès 2019. Nous avons également pour projet d’expérimenter un prototype de micro-méthaniseur pour le traitement et la valorisation des déchets alimentaires.

 

Combien de personnes composent l’équipe aujourd’hui ? Quels sont les parcours ?

Notre équipe trouve une complémentarité dans la diversité des parcours et des cultures avec une sensibilité pour la valorisation énergétique, agronomique et locale des effluents organiques :

Nicolas Angeli, 29 ans, formé dans une entreprise de photovoltaïque, puis dans l’association interprofessionnelle du biogaz, est ingénieur énergéticien et entrepreneur dans le biogaz depuis 5 ans.

Christophe Chesneau, 42 ans, issu du milieu de l’exploitation forestière, est désormais expérimenté en méthanisation à petite échelle, après s’être lancé dans le domaine en 2009, notamment dans les pays émergents.

Hervé Sevenou, 48 ans, démarre en station agricole expérimentale après un BTS de production animale. il occupe ensuite les postes de technico-commercial puis responsable ordonnancement. Aujourd’hui éleveur de veaux de boucherie, il accueille la 1ère unité Silo-tour d’Enerpro Biogaz et assure son amélioration continue.

Maxime Buche, 29 ans, après un DUT Mesures Physiques, j’ai suivi une formation d’ingénieur par l’apprentissage en management de projets industriels. Après quelques années dans une société de conseil en management de projets, j’ai décidé de mettre mon énergie au service d’un projet qui fait sens à mes yeux.