Publié le :

Mobilisation des makers face à la pénurie

#Startup

Depuis 4 semaines, trois des porteurs de projets du Pôle Ville Durable de Paris&Co ont réorienté leurs activités pour venir en aide au personnel soignant. Ils se mobilisent pour fabriquer visières, masques, respirateurs, et contribuent à un engagement sans précédent des makers de France face au Covid-19.

Le projet

Masques, respirateurs, visières, lunettes de protection… Face à la pénurie de matériels, les makers se mobilisent en lien avec l’AP-HP et contribuent à la nécessaire relocalisation de la production d’urgence. La crise sanitaire rebat les cartes de ce mouvement. Open-source, industrie locale, ateliers Do It Yourself et auto-fabrication riment désormais avec utilité publique ! Une mobilisation sans précédent, solidaire et spontanée, à laquelle nos porteurs de projets contribuent. Depuis 4 semaines, trois d'entre eux ont choisi de ré-orienter leurs activités face à l’urgence. Ils viennent en aide quotidiennement aux hôpitaux et aux EHPAD. Nous les avons interviewés pour comprendre leur démarche !

Après avoir conçu le prototype d’un respirateur en open-source, le Relais des Makers (fablab à Ivry-sur-Seine) s’est lancé dans la conception et l’industrialisation d’une CPAP lowtech, pièce plastique facilitant la ventilation  et l’oxygénation des patients Covid+. Il fédère également un réseau de couturières volontaires pour produire des sur-blouses destinées au personnel soignant.

Fable-lab (fablab autour de l’écriture - L'Île-Saint-Denis) a détourné l’usage de son imprimante 3D pour fabriquer des visières de protection distribuées aux hôpitaux de la région parisienne. Pochettes plastiques transparentes, élastiques de récup et bobines de plastique, sont les matières premières d'une production locale et frugale improvisée.

Pointcarré (tiers-lieu bien connu de Saint-Denis), participe à cette chaîne de solidarité en mettant à disposition son fablab. Avec le soutien de Plaine Commune, une dizaine d'imprimantes 3D des médiathèques à proximité ont été récupérées pour l'installation d'un atelier de production mutualisé et bénévole au sein de la coopérative. Innovation frugale, coopérations nouvelles, économie circulaire : ces initiatives conférent à la crise que nous traversons, ce rôle d'accélérateur de changements. 

L'impact

Le retour du terrain

Un casse-tête logistique !

L’approvisionnement en matériaux des makers est crucial. Certains fournisseurs arrivent à la saturation. C’est une logistique de la débrouille, de la récup, du bouche-à-oreille et des systèmes D qui s’organise dans un pays à l’arrêt. (Yassin - Maker chez Fable-Lab)

Les communautés plus fortes que jamais !

Pour structurer notre action, de nombreuses plateformes se sont montées, à l’image de Covid3d ou 3D4care. Groupes facebook ou whatsapp nous permettent d’être réactifs, de réunir toutes les bonnes volontés, et de créer ces réseaux spontanés de solidarité ! (Jean-Baptiste - Fondateur du Relais des Makers)

 

Et demain ?

Recherche, certification, production, logistique : un besoin d'accompagner la structuration de cette filière !

Structurer, automatiser, "scaler" cet artisanat 4.0 est nécessaire pour le rendre plus performant, en relai d'une production industrielle

Homologuer ces modèles sans brevets issus de la recherche ouverte pour les diffuser en toute maîtrise et sécurité est une priorité. C'est ce que s'apprète à faire l'AP-HP via sa plateforme Covid3d.

Accompagner financièrement ces initiatives d’intérêt général qui ne pourront perdurer sans un soutien à la mesure de l'effort. Elles fonctionnent

 

 

 

Partager sur :

Lire aussi #Startup

Le tri des biodéchets : une révolution en cours chez les particuliers

propulsé par Ville Durable

Après la collecte et la valorisation des biodéchets auprès des professionnels, les Alchimistes s’attaquent au défi majeur du tri des matières organiques chez les particuliers ! Elles représentent 1/3 des ordures ménagères. Un gisement conséquent et une marge de progrès phénoménale, quand on sait que seuls 10% de ces dernières sont aujourd’hui valorisées (Ademe). Pourtant d’ici 2023, la gestion séparée des biodéchets devra s’appliquer à tous les Français. Une révolution à venir des comportements !

Le gaming mobile pour devenir éco-citoyen ?

En 2020, l'environnement est devenu la première préoccupation des français et la crise sanitaire n’a fait qu’augmenter ce sentiment que chacun d'entre nous peut contribuer à sa préservation. Mais par où commencer pour avoir un réel impact ? Et si les leviers psychologiques du gaming mobile pouvaient aboutir à des résultats très concrets dans la révolution de nos comportements ? C'est le pari de Midowtopia, ou comment sauver la planète par le jeu !